Une reprise de secteur réussie pour Sylvain Gruelles

Sylvain Gruelles, franchisé à Agen, vous fait part dans cet interview, de sa reprise de secteur au sein de La Maison Des Travaux.

Vous avez rejoint La Maison Des Travaux en 2017 dans le cadre d’une reprise de secteur. Comment avez-vous connu ce réseau?

Sylvain Gruelles : L’un de mes amis connaissait La Maison Des Travaux. Je me suis inscrit à leur newsletter. J’ai constaté qu’un secteur était disponible et les choses se sont faites de fil en aiguille.

 

Pouvez-vous vous présenter ?

Sylvain Gruelles : J’ai 30 ans et un profil technique. J’ai un CAP en ébénisterie d’art, un autre de menuisier agenceur, un BP et un BTS conducteur de travaux. J’ai travaillé dans plusieurs entreprises du bâtiment en tant que conducteur de travaux avant de rejoindre La Maison Des Travaux.

 

 

Comment avez-vous développé votre secteur ?

Sylvain Gruelles  : Bien qu’il s’agisse d’une reprise, j’ai tout repris de A à Z. La totalité des dossiers qui étaient à l’étude à ce moment-là n’ont pas abouti. En un an et demi, j’ai multiplié le chiffre d’affaires par quatre et ce uniquement sur la base de nouveaux projets.

J’ai retravaillé le réseau des partenaires artisans. Ces derniers constituant la vitrine de La Maison Des Travaux, il était nécessaire qu’ils fassent preuve du plus grand des professionnalismes.

Mon projet était de générer du chiffre d’affaires rapidement. Pour cela, je me suis positionné en expert en rénovation d’immeubles. J’ai ciblé trois agences immobilières et leur ai proposé mes services pour révéler le potentiel de biens exceptionnels et les aider à vendre. Cela leur a permis de transformer des immeubles en résidences. J’ai également travaillé sur la restauration de belles demeures qui n’était pas valorisées en réalisant des travaux de rénovation conséquents.

Qu’il s’agisse d’investisseurs ou de particuliers, le sérieux du courtier est un élément décisif. Depuis quelques mois, une assistante travaille avec moi sur les deux sites et un agent commercial est également à mi-temps chez nous.

Vous avez ouvert une seconde agence au bout de 9 mois. Quelles sont les clés de votre réussite ?

Sylvain Gruelles : La nouvelle agence ouverte se trouve à Villeneuve-sur-Lot, c’est-à-dire à 35 minutes d’Agen. Même si ces deux villes sont situées à proximité, les artisans et les clients d’Agen ne se seraient pas déplacés à Villeneuve et vice-versa. Il était donc nécessaire d’ouvrir un nouveau point physique à Villeneuve pour gagner en crédibilité. Les différentes parties ont en effet besoin de rencontrer le courtier. Concernant ma réussite, mon principe est de statuer puis d’avancer. Je ne perds pas de temps. Je saisis toutes les opportunités qui se présentent.

 

Faire partie d’un réseau, est-ce une force ? Quels en sont les avantages ?

Sylvain Gruelles : C’est un point fort au moment du démarrage. Faire partie d’une enseigne nous permet d’aller plus vite dans le cadre d’une ouverture d’agence (crédibilité de la marque, discours rodé, outil de facturation, logo, partie commerciale, thématiques…).  Tous ces éléments étant fournis dès le début, l’ouverture se fait avec plus de légèreté.

Comment envisagez-vous votre avenir à La Maison Des Travaux ?

Sylvain Gruelles : Notre projet est de maintenir notre chiffre d’affaires, de conserver la satisfaction clients et de structurer l’entreprise. Ce qui compte avant tout, c’est la manière d’atteindre ses objectifs. L’optimisation du temps et le confort au travail font également partie de nos axes de progression.

 

 

 

 

 

 

 

Interview réalisée en mai 2019 par Héloïse Morée, Ecriture et Biographies

Découvrez La Maison Des Travaux en photos

Retour en images sur les grands évènements du réseau La Maison Des Travaux : conventions nationales, rencontres avec nos partenaires, inaugurations d'agence...